Chirurgie mammaire : Préparez votre corps et votre esprit pour le grand jour

Blog Post 25 mars 2021 MIN DE LECTURE

Alors, vous avez décidé de faire votre augmentation mammaire, vous avez vu votre chirurgien et réservé votre date pour votre grand jour, maintenant quoi ? Eh bien, tout d’abord, félicitations ! Ensuite… parlons un peu de la pré-habilitation ! Les recherches montrent que l’amélioration de votre alimentation et de votre activité physique, ainsi que l’introduction d’une planification pré-chirurgicale avant votre intervention, peuvent aider à mieux préparer votre corps, ce qui se traduit par de meilleurs résultats chirurgicaux. Il a également été démontré que cela aide le corps à guérir plus rapidement, ce qui contribue à un rétablissement plus rapide ! Nous avons parlé avec des professionnels de la santé qui ont recommandé ces 7 étapes pour vous aider à vous préparer pour le grand jour :

De quoi réfléchir

Lorsque vous planifiez votre intervention, votre consommation alimentaire est peut-être la dernière chose à laquelle vous pensez. Pourtant, les recherches montrent que la nutrition pré-chirurgicale est la clé pour préparer votre corps à votre intervention chirurgicale. Une alimentation saine, riche en antioxydants, en vitamines et en protéines, fournira non seulement des nutriments vitaux pour renforcer le système immunitaire et aider à combattre les infections, mais elle accélérera également le processus de guérison, maximisant ainsi les chances d’un rétablissement rapide et sans faille.

Hydratation, Hydratation!

Nous savons tous que l’eau constitue les deux tiers d’un corps humain sain et qu’elle est la clé du maintien et du bon fonctionnement des cellules. Mais, c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de notre chirurgie. La déshydratation peut diminuer la cicatrisation des plaies et prolonger le processus de récupération. C’est pourquoi une consommation régulière de ce bon vieux H20 permettra non seulement de maximiser les performances physiques, mais aussi de favoriser la cicatrisation des plaies et un rétablissement rapide. Toutefois, n’oubliez pas que l’eau ne doit être consommée que jusqu’à deux heures avant l’opération. Rester bien hydraté, les jours précédant votre opération peut aider à maintenir une fonction normale pendant votre chirurgie et à augmenter le processus de récupération.

Il est temps d’être physique!

Subir une stimulation chirurgicale peut être un peu comme un entraînement pour votre corps. Par conséquent, augmenter votre activité physique, les semaines précédant votre chirurgie peut vous aider à préparer votre corps à la chirurgie. Vous n’êtes pas un athlète ? Pas de panique ! (pardonnez le jeu de mots), sauter l’ascenseur pour les escaliers ou introduire des exercices à faible impact comme le yoga peut aider à renforcer et à préparer votre corps pour la chirurgie à venir.

Libérez-vous des habitudes

Nous savons que si c’était aussi facile, on ne l’appellerait pas une habitude, n’est-ce pas ? Mais il faut réduire la consommation de tabac jusqu’à 4 semaines avant l’opération et cesser de fumer au moins 48 heures avant l’opération. Non seulement le tabagisme entraîne une mauvaise cicatrisation des plaies en raison d’une circulation réduite, mais il peut également jouer un rôle néfaste sur notre respiration pendant et après notre intervention, provoquant des complications potentielles – ce que nous voulons éviter.

Et le vapotage ? Si vous avez mis fin au tabagisme à l’ancienne – de type cigarette – et que vous êtes passé au vaping, il est malheureusement toujours recommandé d’arrêter de fumer avant votre opération. La recherche montre que, bien que le vapotage ait diminué les risques pour notre santé par rapport au tabagisme traditionnel, la nicotine et d’autres produits chimiques présents dans les solutions de vapotage peuvent encore causer des problèmes avec notre tension artérielle, notre rythme cardiaque et la façon dont notre corps réagit à l’anesthésie.

Embrasser le sommeil béat

La plupart des adultes ont besoin de 7 à 8 heures de sommeil par nuit pour nous maintenir en bonne santé physique et mentale. Le sommeil joue un rôle essentiel dans l’amélioration des fonctions cérébrales, la récupération musculaire plus rapide et l’aide du système immunitaire à combattre les infections, favorisant ainsi une guérison rapide. Mais ce n’est pas tout, lorsque nous manquons de sommeil, nous avons tendance à nous inquiéter, ce qui pourrait provoquer de l’anxiété autour de votre opération ! Il est temps de faire le plein de ces 40 clins d’œil.

Évitez l’alcool dans les 24 heures précédant la chirurgie.

Bien que beaucoup d’entre nous aiment se détendre avec un bon verre de vin, en particulier après une journée mouvementée, malheureusement, s’il y a un moment pour arrêter de s’imbiber d’alcool, c’est juste avant de passer sous le scalpel, car mélanger alcool, chirurgie et anesthésie générale est un cocktail que nous ne voulons absolument pas essayer. Pourquoi ? Eh bien, pour de nombreuses raisons, l’alcool augmente le risque de saignement excessif, réduit notre métabolisme, ce qui affecte la vitesse à laquelle nous réagissons à l’anesthésie, et favorise également une mauvaise cicatrisation des plaies et un processus de récupération plus lent. Il est donc recommandé d’éviter l’alcool au moins 24 à 48 heures avant votre opération. Cependant, pour des résultats optimaux, laissez votre corps se désintoxiquer pendant au moins une semaine avant votre chirurgie.

Méditation et pleine conscience : L’esprit sur la matière !

La recherche a montré que la méditation peut augmenter la capacité du corps à gérer les effets mentaux et physiques de la chirurgie. Dans une étude, les chercheurs ont constaté que la méditation changeait la perception du corps des stimuli chirurgicaux, réduisant ainsi la réponse inflammatoire et la douleur postopératoire – ce qui conduit à une meilleure cicatrisation des plaies et accélère le processus de récupération. Mais ce n’est pas tout, bien que la chirurgie mammaire puisse être très excitante, le parcours inconnu de la chirurgie peut souvent nous faire ressentir un peu d’anxiété. Il a été prouvé que la méditation aide à réduire et à gérer l’anxiété liée à l’opération. Pratiquer pendant quelques minutes chaque jour peut aider à créer du calme et à garder ces paquets de nerfs sous contrôle.

C’est donc ça ! Vous vous sentez prêt ? Pour obtenir des informations sur la façon dont vous pouvez préparer votre corps après la chirurgie, consultez nos BLOGS DE CONSEILS POST-OP.

*Les informations fournies sont uniquement destinées à des fins d’information et d’éducation, le contenu de ce document n’est pas destiné à remplacer la consultation d’un médecin. Les implants Motiva® ne sont pas encore disponibles dans le commerce aux États-Unis et font l’objet d’une étude clinique conformément à la réglementation de la Food and Drug Administration (FDA) américaine relative aux dispositifs médicaux expérimentaux.

404

Aucun résultat n’a été trouvé

La page que vous avez demandée n’a pas pu être trouvée. Utilisez le bouton ci-dessous ou la navigation pour vous remettre en piste.

[1] Le informazioni fornite sono solo a scopo informativo ed educativo, il contenuto del presente documento non intende sostituire la consultazione con un medico. Gli impianti Motiva® non sono ancora disponibili in commercio negli Stati Uniti e sono in fase di indagine clinica ai sensi delle norme della US Food and Drug Administration (FDA) per i dispositivi medici sperimentali.
[2] Le dichiarazioni e le opinioni qui presentate sono applicabili a ciascun individuo. I risultati variano e possono non essere rappresentativi dell’esperienza di altri. Tutte le dichiarazioni sono fornite volontariamente e non sono state pagate, né sono stati forniti prodotti gratuiti, servizi o qualsiasi altro beneficio in cambio di tali dichiarazioni. Le dichiarazioni sono rappresentative dell’esperienza dei pazienti; i risultati esatti e l’esperienza saranno unici e individuali per ogni paziente.